L’exposition des stagiaires de l’Atelier d’Émeraude au Parc Minier de TELLURE

Chaque année nous proposons à nos stagiaires de CAP de réaliser en équipe des créations hors norme, ils ont conçu des bijoux alliant créativité et technicité, qui sont exposées au Parc Minier de Tellure.

L’aboutissement de leur apprentissage en bijouterie joaillerie

Le CAP Art et Technique de la bijouterie, option joaillerie, à l’Atelier d’Emeraude, est une formation continue qui permet à des personnes en reconversion professionnelle d’apprendre le métier de bijoutier joaillier.
En 9 mois de formation à l’Atelier d’Emeraude, nos stagiaires ont regroupé l’ensemble des techniques de bijouterie joaillerie apprises pour créer ces bijoux uniques, en effet ce projet pluridisciplinaire qui s’étends sur toute la durée du CAP permet de démontrer qu’à l’issue de cette formation, nos stagiaires ont atteint un excellent niveau.
Recherches par croquis, dessin techniques, gouachés et réalisation à l’établi sont les techniques enseignées pendant la formation qui permettent à nos stagiaires de réaliser ces parures. Nos stagiaires démontrent qu’ils sont capables de réaliser des bijoux d’exception, de travailler en équipe, de mener un projet ambitieux à terme.
Lors de la finalisation de ces parures, nous lisons la fierté dans les yeux de ces nouveaux bijoutiers. La mise en vitrines de ces pièces d’exception est un aboutissement valorisant de leur formation

Une mise en pratique de chaque technique apprise

Nos stagiaires travaillaient cette année sur le thème de l’Art Nouveau, ils avaient ensuite carte blanche pour la création de bijoux originaux.
Les techniques utilisées pour la réalisation de ces bijoux sont toutes celles qui sont enseignées lors du CAP art et technique de la bijouterie, option joaillerie :

  • Recherche créative de bijoux, sur le thème de l’Art Nouveau : recherches graphiques et réalisation de croquis.
  • Gouachés des parures crées : retranscription des volumes et surfaces, des gemmes, et de la lumière, à la peinture.
  • Dessin technique : tracé et cotations précis et normés, dessin de projections, d’élévations, de coupes.
  • Réalisation d’analyses de fabrication et travail en équipe.
  • Réalisation des bijoux à l’établi : sciage du métal au bocfil, limage. Mise en volume par emboutissage et forgeage, ajout de battages, d’emmaillements. Ajustage des différents éléments entre eux, brasure, mise en pierre et réalisation de chatons. Enfin émerisage et polissage.
    Fabriqué en laiton et cuivre, ces parures d’exception ont permis à nos stagiaires de mettre en pratique tous les exercices de bijouterie proposées au cours de l’année.

Une exposition au Parc Minier de Tellure

Comme chaque année, les parures réalisées sont exposées au Parc Minier de Tellure. Ce lieu touristique retrace l’histoire d’extraction d’argent à Saintes Marie aux Mines et propose une visite de la mine Saint Jean Engelsbourg datant du XVIème siècle.
La présentation au public des trois parures représente un vrai enjeu : l’exercice devient vraiment concret, les stagiaires sont confrontés au regard extérieur qui préfigure leur future vie professionnelle.
Les parures ainsi mises en scène sont visibles dans le hall du Parc Minier de Tellure, et chaque visiteur en profitera.

Un exercice créatif autour de l’Art Nouveau

L’Art Nouveau, courant artistique de la fin du XIXème et du début du XXème siècle, s’articule autour de lignes courbes et d’inspiration organiques, caractérisé par des thèmes comme la nature, la femme, les lignes courbes et entremêlées et l’asymétrie. Ainsi animaux et végétaux prennent vie sur des bijoux colorés et d’une grande complexité.
Des artistes, bijoutier ou non, ont portés ce mouvement : Lalique, Guimard, les frères Daum, Emile Gallé …

Ce sont donc en respectant les codes de l’Art Nouveau que nos stagiaires ont pensés trois parures :

  • Un collier, une bague, un bracelet manchette et des boucles d’oreille où s’entremêlent sarments de vigne, feuillage et serpent. L’asymétrie est judicieusement exploitée dans des volumes doux et équilibrés.
  • Un collier, un bracelet, une bague et des boucles d’oreille développent le thème des animaux aquatiques : pieuvres et méduses offrent des volumes fluides d’arabesques délicatement mêlées.
  • Un collier, une bague, des boucles d’oreilles et un bijou de tête sont ornés de perles, libellules, fleurs de lotus et roseaux, les bijoux ainsi réalisés déclinent des teintes de bleu tout en légèreté.

Nos stagiaires de cette année 2021-2022 ont tous relevés le défi de concevoir de bout en bout des bijoux techniques et audacieux. Une grande fierté en 9 mois de formation !

Autres actualités