Formation bijouterie fantaisie en Guadeloupe

Parcours et formation interview Georges Texeira

L’année 2019 a vue se concrétiser un projet de l’Atelier d’Émeraude, avec une session de formation en création de bijouterie fantaisie en Guadeloupe.

Ce projet a été l’occasion de développer de nouvelles voies professionnelles mais surtout d’allier le savoir faire de la bijouterie avec le patrimoine et les produits locaux ( graines, coquillages, poissons ) 

Centre de formation “La Clef”

Situé à Pointe-à-Pitre, le centre de formation “La Clef” permet habituellement de suivre un ensemble de cursus : préparateur-monteur en maroquinerie, fabrication de vêtements, tourisme, couture ou encore gastronomie et restauration.

Il semblait dès lors intéressant d’intégrer un temps à ces domaines de la création et du tourisme une discipline artisanale complémentaire en adéquation avec le savoir-faire issu de la Guadeloupe.

Développer la création de bijoux en Guadeloupe

Fruit de la concertation avec la Directrice du centre et d’une réflexion sur l’accompagnement de l’artisanat local, l’équipe de l’Atelier d’Emeraude a eu l’opportunité et la chance d’enseigner outre-mer les connaissances et techniques des métiers de la bijouterie

Le programme de cette formation s’est alors concentré sur la présentation du monde de la bijouterie, et tout particulièrement sur des techniques de bijouterie permettant la réalisation de bijoux en intégrant des produits locaux ( coquillages, graines, écailles de poissons en intégrant dès lors plusieurs aspects incontournables  :

  • Connaissance et travail des métaux : martelage, mise en forme et soudure
  • Connaissance et création de bijoux :
    • Les chaînes, pendentifs et sautoirs
    • Les boucles d’oreilles
    • Les bracelets manchettes
  • Traitements de surface : le rhodiage et le placage
  • Le polissage 

La formation pratique de l’Atelier d’Emeraude a été complétée par des modules dispensés par le centre de la clé, dont l’objectif était de permettre au stagiaires soit de s’installer à leur compte comme auto entrepreneur soit d’intégrer le projet de coopérative qu’envisage de créer le centre de formation la Clef. 

L’Atelier d’Émeraude a gardé à l’esprit durant ces quelques moi, les ressources locales telles que les coquillages, la peau de poisson, et les essences de bois provenant de lieux proches.

Des suites de parcours ont été envisagées également pour certains stagiaires . Certains ont procédé à une demande de prise en charge auprès la Région Guadeloupe pour poursuivre une cursus qualifiant en Alsace. Deux se sont positionnés sur le CAP en bijouterie et un sur un module long en sertissage. 
Adéquation entre les techniques de création en bijouterie et la culture Guadeloupéenne, l’Atelier d’Émeraude désire s’inscrire dans une démarche d’échange, et pourquoi pas, ouvrir de nouvelles formations lors de prochaines sessions ?