CAP bijouterie, projet en Guadeloupe : une rentrée dynamique pour l’Atelier d’Emeraude

Entre la rentrée de nos 14 CAP bijouterie et la concrétisation d’un beau projet en Guadeloupe, notre mois de septembre a été intense. On vous en parle.

Le CAP bijouterie : une rentrée réussie

Les 14 candidats de notre CAP bijouterie ont effectué leur rentrée le 16 septembre [NE1] dernier. Issus de France comté, de Moselle, de Lorraine, des Vosges, d’Alsace, d’Isère et de Bretagne, ces stagiaires hyper motivés vont passer une année dense et riche en projets. Explications.

Nos enseignements sont basés sur le qualité et la diversité des approches apportées par nos partenaires, formateurs et intervenants externes. L’approche de notre CAP bijouterie est ainsi complète, pour assurer une connaissance détaillée de tous les métiers de la bijouterie :

  • Présentation de la réglementation bijoutière par un intervenant du bureau de la garantie.
  • Journée de formation en gemmologie assurée par notre formateur dédié.
  • Cours assurés par des formateurs techniques exerçant à leur compte par ailleurs (sertisseur, polisseur, fondeur, bijoutier).
  • Intervention en gouaché et en histoire du bijou d’une formatrice parisienne spécialisée en gouaché et design.
  • Visite des mines de Tellure dans le cadre du partenariat avec l’atelier d’Emeraude.

De plus, comme l’an dernier, cette promo de CAP sera en mode projet : elle participera à un projet collectif de création, qui sera exposé au parc minier de Tellure d’avril à octobre 2020.

Bijouterie fantaisie guadeloupéenne : une belle collaboration qui démarre

Cette année voit aussi se concrétiser un projet que nous avons initié il y a un an avec le centre de formation La Clef, à Pointe à Pitre. Nous avons monté un plateau technique en bijouterie avec cette structure : il a été installé fin août dernier, et la sélection des candidats est en cours pour la formation, qui démarre le 7 octobre.

D’une durée de 400 heures, cette formation comprend une partie technique de 2 mois assurée par l’Atelier d’Emeraude. Elle s’adresse à des candidats qui souhaitent acquérir les techniques de bijouterie afin de créer des bijoux qui s’appuient sur l’économie inclusive. En effet, l’idée est de pouvoir exploiter les ressources locales comme les graines ou les écailles de poisson afin de donner une identité spécifique aux bijoux qui mêleront métal et produits locaux.

L’objectif de cette formation est de permettre aux candidats de s’installer à leur compte ou d’intégrer la coopérative qui sera créée par La Clef dans les mois qui suivent.

Vous aimeriez intégrer la prochaine promo de CAP bijouterie à la rentrée 2020 ? Vous souhaitez en savoir plus sur notre projet en Guadeloupe ? Contactez-nous !